Johanne Tassé

Notre mission : reduire le nombre d'animaux de compagnie tués au Québec

Read this first

Les faits sur les lois interdisant certaines races de chiens et la raison de leur échec

Auteur : Bill Bruce

Au moment où il écrivait ces lignes, l'auteur était Directeur des services animaliers et des règlements, Agent principal d’exécution des règlements,
attaché aux Services de protection de la Ville de Calgary. Il est aujourd'hui à la retraite. Son texte a été traduit par la caacQ (association des Centres d'adoption des animaux de compagnie du Québec), il est publié ici avec l'autorisation de l'auteur.


BillBruceJT.png
Bill Bruce en compagnie de (à gauche) Johanne Tassé, Fondatrice de la caacQ et (au centre) Nikeae Michalchuk, agente de la paix à Calgary, spécialiste en comportement des chiens agressifs - Mars 2011 - Ville St-Laurent, Qc.


 Les lois interdisant certaines race de chiens, ou interdictions de races, sont en place depuis environ vingt-cinq ans.

Ce concept repose sur une croyance sans fondement scientifique selon laquelle certaines races de chiens sont plus

Continue reading →


To kill or not to kill, la question qui tue

Capture d’écran 2014-10-09 à 6.26.11 PM.png

La caacQ est membre du comité de consultation du Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ) depuis environ 5 ans.
A cette table différents représentants d’organismes discutent des modifications, défis, moyens d’améliorer le bien-être animal au Québec en fonction de la loi P-42.

Souvent les discussions sont très habituelles, je dirais ordinaires, lorsque le sujet ne touche pas directement certains acquis des participants. Il y a d’autres occasions où un arbitre des Canadiens aurait de la difficulté à gérer la situation. Je dois lever mon chapeau à Mr. Geof Kelley, ex-président du conseil qui a dirigé ces rencontres de mains de maître.

Les participants sont invités à partager des idées et trouver des solutions pour, qu’en fin de compte, les animaux de compagnie aient une meilleure qualité de vie. Nous sommes là pour aider les animaux. Mais il est

Continue reading →


Pâte à dentifrice, parfois ça vaut la peine d’oublier

En mai 2014, je me suis rendue à Daytona pour une conférence de la Humane Society of the United States / HSUS.

Suite à un hiver trop long et à un printemps qui s’est éternisé, mon humeur était teintée de blues.

Grogneuse, j’étais prête à tout annuler. Les derniers mois avaient apporté leur lot de nouvelles décevantes, et je remettais en question tant ma raison d’être que celle de la caacQ. Une amie, qui lorsque j’ai besoin d’un mot d’encouragement m’appuie et me remet sur pieds, me conseille d’aller me ressourcer. Alors je quitte pour Daytona Beach. Le soleil et la chaleur extrême ont été mes premières doses de vitamine.

Le premier soir, souper avec des intervenantes d’un peu partout Texas, Michigan, Floride, Maine. Sujet, les chats communautaires. Bon, nous vivons tous la même situation mais chez eux, my God, il y a plein de choses qui se passent. Ce qui me frappe le plus c’est

Continue reading →


Coup de coeur et silence radio

Je suis privilégiée de pouvoir me déplacer pour assister à des rencontres. Bien souvent ça tombe bien, car j’ai besoin de me ressourcer et de me remonter le moral tellement le défi au Québec est immense.

Ar5ph1.png

Je voudrais, ici, remercier les membres du CA de la caacQ, qui me font confiance et me suivent dans les initiatives proposées. Certaines n’ont pas encore abouties mais on doit être patients et, entre temps, d’autres projets voient le jour.

Il y a quelques semaines, je vous ai parlé de la Humane Alliance située en Caroline du Nord si vous n’avez pas encore visionnée leur vidéo, c’est un must.

J’y ai passé 3 jours et assisté à 5 conférences portant sur la stérilisation de masse (aussi appelée stérilisation en volume). Mais c’est lors de la dernière journée que je suis tombé en amour. Oui, en amour avec un camion. Un camion qui sauve des vies. Une unité mobile de stérilisations.

Continue reading →


Chercheraient-ils la petite bête ? ou bien ont-ils l'humeur belliqueuse ?

TrucToronto.jpg
Non ce n’est pas un camion pour vendre des FISH & CHIPS mais bien une unité mobile qui offre un service de micropucage aux citoyens de Toronto.

En Amérique du Nord le micropucage de son chat ou de son chien est monnaie courante. Cette identification permanente permet de retrouver le gardien d’un animal perdu. Comme nos collègues Canadiens, à la caacQ nous avons pu remarquer que l’identification permanente réduit le taux de mise à mort de 25 à 30%.

La caacQ a été mandatée à plusieurs reprises pour organiser des journées de micropuçage pour des municipalités. Un événement à chaque fois fortement apprécié par les gardiens des animaux de compagnie.

Nous avons tenu ces journées dans des centres communautaires, des arénas et même un hôtel de ville.

L'administration de la ville de Toronto, elle, est plus aventureuse (qui l'aurait cru !) et elle donne ses rendez-vous dans des

Continue reading →


1,100 kilomètres

Il y a quelque temps, je me suis retrouvée à un événement malheureux. Une circonstance tragique réunissait un bon nombre de personnes ayant un lien commun.

Je me trouve assise à côté d’un couple dont l’un est vétérinaire. La conversation s’est rapidement retrouvée sur le sujet du bien-être animal. Lors d’une première rencontre, je me demande toujours si je dois mettre des gants ou si je peux rester fidèle à moi-même et parler à coeur ouvert. Le lieu et l’ambiance générale me laissent à penser que je peux m’exprimer librement. Et j’ai vraiment bien fait ! Quelles surprises !! Le discours de mon interlocuteur ne ressemblait en rien aux excuses et autres platitudes tellement entendues dans la bouches de nos professionnels du Québec.

J’étais confuse. Je ne pouvais plus résister, je touche son avant-bras et lui demande ses origines. La personne me répond qu’elle est du Québec et plus

Continue reading →


Respectons l’intégrité de nos animaux de compagnie au Québec

Notre organisme, la caacQ, organise des transports de chiens abandonnés et adoptables vers la ville de Toronto. Depuis 2008, plus de 1,600 chiens ont trouvé un foyer aimant. Les transports s'effectuent par la route mais aussi, parfois, par avion.

MilouAvion.jpg

Les demandes viennent de partout. La semaine dernière, je reçois une requête d’un propriétaire qui ne peut plus garder sa chienne doberman de 8 mois. Nous commençons par une entrevue téléphonique pour nous assurer que la chienne a un tempérament qui correspond au style de vie des Torontois. Nous découvrons qu'elle est très sociable avec les autres chiens et les personnes qu'elles ne connaît pas, quoi qu'elle ait encore à apprendre les bonnes manières ; on pourrait la comparer à un jeune enfant un peu turbulent.

À la fin de l'entrevue, nous demandons des photos de l’animal, question d’ajouter un visage à un nom (Bella) et les démarches

Continue reading →


Humane Alliance : former gratuitement des intervenants pour pratiquer des stérilisations en volume

Je reçois un courriel d’un contact américain qui me suggère fortement de participer à un colloque sur la stérilisation de masse (stérilisation en volume).

Pet Smart Charities, ASPCA, Humane Alliance sont tous partenaires afin de créer un mouvement de masse et d’établir des cliniques de stérilisations via cette rencontre, une grande première.

Près de 900 participants.

Je ne pourrais vous exprimer mon enthousiaste d’être parmi eux. La seule comparaison qui me vient à l'esprit serait celle d'un gamin a Disney World.

Imaginez, réunis sous un même toit : des intervenants en bien-être animal, des techniciennes en santé animale, des vétérinaires passionnées et des solutions à la portée de tous.

Six Suites.jpg
Six superbes suites chirurgicales… les formations se passent dans d'excellentes conditions.

La Humane Alliance offre (dans le vrai sens du terme) des séances de formations aux

Continue reading →